Tout d’abord merci à @FrancoisG d’avoir twitter cet article très pertinent de FacteurPub à propos de la campagne 2340 québécoise, article que je vous invite à lire.

Donc, le Québec se met à l’heure du 2, 3, 4, 0 avec une publicité télé d’Educ’Alcool. Il s’agit de promouvoir un « barème » de consommation d’alcool, utilisé en France depuis quelques années, créé et soutenu par Entreprise et Prévention. Ce code de bonne conduite face à l’alcool montre à lui seul toute l’hypocrisie des Services publics et des alcooliers à propos de notre consommation.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération !

Message que l’on entend et lit depuis des années. Oui mais modération c’est qui quoi ? Les deux associations répondent donc à la question avec ce 2340. Selon elles, on peut boire jusqu’à 2 verres par jour pour les femmes, 3 pour les hommes, pousser le bouchon jusque 4 une fois dans la semaine tout en ayant une journée sobre, à 0. Ce zéro vaut aussi pour les personnes à risque comme les femmes enceintes. Ce qui nous donne 3 verres sur 5 jours (15) plus un à 4, soient 19 doses d’alcool par semaine sans prendre de risque. On parle bien entendu ici de verre servi comme dans les bars et non ceux que vous pourriez vous servir à la maison (hein avec le bras lourd!), avec 1 unité d’alcool. Pour l’exemple, l’unité d’alcool représente 25 cl de bière, 2,5 cl de pastis ou encore 3 cl de whisky.

Donc pour être un consommateur responsable et sans risque vous pouvez vous taper près d’1/2 litre de pastis ou 2,5 bouteilles de vin par semaine ! C’est pas beau ça !

Il est vrai que le 4 verres doit être occasionnel et que ces « occasions spéciales ne reviennent pas trop souvent ». Mention non précisé dans le clip ci-dessus. Et occasionnel peut être la fête du samedi soir. Surtout si l’on s’adresse, comme dans la seconde vidéo d’Educ’Alcool ci-dessous, à des ados (ah l’alcool est interdit aux moins de 18 ans!)

A côté de ce joyeux dosage, en France, depuis la Loi Evin, il est interdit d’inciter à la consommation ! Pas de publicité télé et ciné, pas de sponsorisation d’événement sportif, aucun personnage ne doit être montrer sur les affiches, seuls les modes et lieux de consommations, l’élaboration, l’origine ou l’histoire peuvent faire partie du discours marketing des marques. Par contre, la mention 2340 peut être affichée !

Remercions donc Educ’Alcool et Entreprise & Prévention – associations ayant pour objectif la promotion d’une « consommation raisonnée et fondée sur les risques » – pour leur éclairage sur les risques liés à l’abus d’alcool. Mais de qui sont constituées ces deux assoc’ ? Et bien, de toutes les entreprises fabriquant ou distribuant ce que vous allez consommer comme la SAQ et l’association des distillateurs du Québec ou Bacardi-Martini et Heineken France.

On comprend mieux pourquoi consommer près de 5 litres de bière ou 1/2 litre de vodka par semaine est modéré ! Attention tout de même car pour votre santé vous pouvez boire 3 verres mais après 2 vous ne pourrez plus conduire.  Rappelez-vous, c’était en 1984:

Bonne semaine à toutes et tous et à la votre !